TOP
An individual is potting a tree indoors.
Exercice professionnel Featured (FR)

Une question de soins de soi

Qualifiés, compétents et prêts - une série des ressources et des idées qui vous aideront à retour au travail

Que signifie « soins de soi »?

Le Centre de toxicomanie et de santé mentale définit les soins de soi comme des activités qu’un individu aime pratiquer, qui permettent de se détendre et de se sentir mieux, particulièrement en période de stress. « Les soins de soi peuvent donner un sens à votre vie tout en améliorant votre santé. »

« En tant qu’aidants, nous avons besoin de temps pour nous ressourcer, faire le plein d’énergie et ne rien faire, car notre travail est très centré sur l’autre », déclare Nadine, la psychothérapeute agréée interviewée dans Vous ressentez de l’anxiété? Ces conseils de deux spécialistes en santé mentale peuvent vous aider. « Si le maintien de notre santé et de notre sécurité ne fait pas partie de nos priorités, nous ne serons pas en mesure d’offrir un soutien sûr et efficace aux autres de façon durable. »

La Ligne directrice de pratique sur le professionnalisme indique qu’« en tant qu’EPEI, vous comprenez l’importance de votre propre bien-être et prenez soin de vous afin d’être en mesure d’assumer vos responsabilités éthiques dans votre pratique quotidienne ».

Alors, comment pouvez-vous prendre soin de vous-mêmes, afin d’être prêts et reposés pour offrir aux jeunes enfants le meilleur qui soit en matière d’apprentissage et de garde?

Nous avons demandé à nos spécialistes en santé mentale, Kelly et Nadine, citées dans notre article le plus récent, de nous faire part de leurs suggestions en ce qui a trait aux soins de soi. Nous les avons aussi interrogées sur la façon d’intégrer ces activités à la routine. Voici ce qu’elles avaient à dire :

Nadine : « C’est le moment de simplement vous adonner à ce qui vous fait plaisir et vous rendheureux et d’intégrer ces activités à votre routine hebdomadaire. Prendre soin de soi au quotidien est indispensable; notre corps a besoin de s’alimenter de routines saines pour faire le plein d’énergie et renforcer sa résistance au stress supplémentaire qu’il vit. La consommation d’eau, l’activité et un sommeil suffisant constituent de bonnes habitudes. »

Kelly : « Deux façons d’éviter l’anxiété sont de recréer une routine de sommeil et de rétablir vos habitudes alimentaires pour reprendre la régularité que vous auriez pu perdre pendant la quarantaine. Une suggestion pour intégrer les soins de soi à votre routine quotidienne serait de réfléchir à votre journée à la fin de chaque quart de travail et de vous laisser mettre un terme à tout ce qui est resté en suspens pour vous, avant de rentrer à la maison. Une fois que vous l’aurez fait, voyez si vous pouvez trouver une activité que vous associez au retour à votre vie à la maison. Vous pouvez, par exemple, écouter de la musique sur le chemin du retour, promener le chien, passer du temps avec votre famille ou vos amis ou participer à une activité. Peu importe ce que vous choisirez, cela devrait vous aider à arrêter de penser au travail pour être en pleine forme le lendemain. »

Meilleures astuces

Une personne est assise sur un canapé et joue de la guitare.

Trouvez du temps pour les choses qui vous apportent de la joie.

Mangez aussi bien que vous le pouvez et buvez beaucoup d’eau, afin que votre corps soit rempli d’énergie.

Restez en mouvement; l’exercice est bon non seulement pour le corps, mais aussi pour le cerveau.

Procurez-vous le sommeil dont vous avez besoin pour vous sentir prêts et capables de relever les défis de la journée.

Interagissez avec les autres; le fait de communiquer vos difficultés peut vous aider à vous sentir soutenus lorsque vous en avez le plus besoin.

« Trouvez votre calme », comme l’a recommandé la Dre Jean Clinton dans sa récente présentation. Ajoutez des activités relaxantes à votre routine pour reprendre des forces.

L’épuisement professionnel est un problème réel

En tant que professionnels dont le travail est axé sur le soutien et la bienveillance, le fait d’être mentalement présents pour offrir un apprentissage aux jeunes enfants et en prendre soin peut devenir un défi lorsque vous ne vous sentez pas vous-mêmes.

En ne vous réservant pas de temps pour prendre soin de vous, vous courez le risque d’épuisement professionnel. « [Ceci] est en corrélation avec la fatigue de compassion, laquelle peut entraîner certaines répercussions, explique Kelly Falconer, la travailleuse sociale agréée que nous avons récemment interviewée. La personne pourrait éprouver de la fatigue, de l’épuisement et de l’irritation, perdre de l’intérêt pour son emploi, avoir une attitude plus négative qu’à l’ordinaire, porter un regard de plus en plus négatif sur son travail ou sa vie à la maison, ou encore éviter les interactions positives avec les autres. »

Prêt pour le retour

« Pour plusieurs d’entre nous, le travail occupe une place importante dans notre vie, mentionne Kelly. Le retour au travail est donc utile et le sera pour bon nombre d’entre nous. Il en va de même pour les enfants : beaucoup d’entre eux ont hâte de retourner à l’école ou au centre. »

Comme nous vous l’avons rappelé tout au long de notre série Qualifiés, compétents et prêts, nous savons que vous avez les compétences et les capacités nécessaires pour retourner au travail sur place. En accordant la priorité à votre santé et à votre bien-être mental, vous vous sentirez également prêts à vous adapter aux changements.

«

»