Haut
Connexions Exercice professionnel gouvernement

Changements récents apportés au Programme de la maternelle et du jardin d’enfants, 2016

Le secteur de l’apprentissage et de la garde des jeunes enfants est en constante évolution, y compris les lois, règlements et politiques qui régissent votre profession. En tant qu’éducatrice ou éducateur de la petite enfance inscrit (EPEI), il est important de connaître ces changements afin de pouvoir y réfléchir et faire le lien avec le Code de déontologie et normes d’exercice (Code et normes) de l’Ordre. Dans le cadre de ces changements, il convient aussi de réfléchir à leur incidence possible sur votre propre pratique.

La récente mise à jour du Programme de la maternelle et du jardin d’enfants, 2016, est un exemple de changement apporté à la politique. Le ministère de l’Éducation a élaboré un tableau des contenus révisés pour aider à comprendre ces deux changements et la façon dont ils peuvent être intégrés à l’apprentissage des jeunes enfants. Pour vous EPEI, c’est l’occasion de revoir la Note pratique sur l’apprentissage par le jeu afin d’intégrer ces changements à votre propre pédagogie.

En tant qu’EPEI, vous connaissez les lois, les politiques et les procédures actuelles relatives à votre pratique professionnelle et à l’éducation des enfants. À la lumière des récents changements apportés au Programme de maternelle et du jardin d’enfants, 2016, l’Ordre vous propose de réfléchir aux questions suivantes :

Q1: La norme II du Code et des normes stipule que les EPEI utilisent les technologies et des outils technologiques de manière appropriée pour favoriser l’apprentissage et le développement des enfants (C.5). 

  • Est-ce que je crois que les enfants sont capables de discuter de ce qu’ils doivent faire lorsqu’ils ne se sentent pas en sécurité ou à l’aise, en personne ou en ligne, et qu’ils savent quand et comment demander de l’aide?
  • De quelles ressources supplémentaires ai-je besoin pour entamer un dialogue efficace sur la technologie et la vulnérabilité des enfants sans susciter la peur? 
  • Comment puis-je faire participer les familles et mes collègues à cette conversation?

Q2: Selon la norme III, les EPEI prennent les mesures adéquates pour s’assurer que l’environnement est conforme aux lois sur la sécurité, la santé et l’accessibilité. Ils observent et surveillent le milieu d’apprentissage et prennent leurs responsabilités afin d’éviter d’exposer les enfants à des situations nuisibles ou non sécuritaires. La norme décrit aussi la responsabilité qu’on les EPEI de créer ou modifier les milieux d’apprentissage intérieurs et extérieurs afin de les rendre propices à l’autorégulation, à l’autonomie, à une prise de risque raisonnable, à des expériences d’exploration stimulantes et aux interactions positives.

  • Comment puis-je collaborer avec ma collègue enseignante pour m’assurer que les enfants sont en sécurité physiquement tout en trouvant des moyens d’encourager l’exploration, la participation, une prise de risques mesurée et l’autonomie? De quelles ressources supplémentaires ai-je besoin pour soutenir ma pratique?
  • Comment puis-je aider les enfants à prendre soin d’eux-mêmes et à veiller au bien-être de leurs pairs sans trop restreindre leur créativité et leurs occasions de participer?

Q3: Que sais-je des commotions cérébrales et des mesures à prendre lorsque je soupçonne un traumatisme crânien?

  • Quelles politiques et procédures en milieu de travail dois-je passer en revue?

Les questions de réflexion ci-dessus ont pour but de donner un sens et un contexte au Code et normes à mesure que vous réfléchissez aux changements législatifs et à votre pédagogie. Il peut également être utile de discuter de ces questions et de ces changements avec vos collègues. En discutant de scénarios, potentiels ou réels, vous pouvez voir les choses différemment et développer des stratégies supplémentaires qui vous aideront à améliorer votre propre pratique.

«

»