Haut
Le Conseil de l"Ordre
Connexions Conseil gouvernance

Faits saillants de la réunion du conseil tenue en janvier

Les membres du conseil de l’Ordre des éducatrices et des éducateurs de la petite enfance se rencontrent quatre fois par an pour superviser les activités de l’Ordre relatives à la réglementation de la profession dans l’intérêt du public.

Les faits saillants suivants sont tirés du volet public de la réunion du conseil tenue le 8 janvier 2020.

Pleins feux sur

  • Le comité de financement de la thérapie a travaillé en étroite collaboration avec la province pour élaborer les règlements du programme. Il est ravi d’annoncer que ces règlements ont été adoptés. Il s’agit d’un programme unique adapté aux besoins individuels des enfants et de leurs familles. Le programme est maintenant en vigueur. Cliquez ici [lien] pour en savoir plus.
  • Mise à jour sur l’examen de la gouvernance : Dernièrement, le conseil a demandé à ce que la structure de gouvernance de l’Ordre soit examinée. Deanna Williams, la consultante choisie, présentera ses conclusions au comité exécutif en mai. Elle indiquera notamment dans quelle mesure la structure de gouvernance de l’Ordre s’harmonise avec les pratiques exemplaires et fera part de ses recommandations concernant les prochaines étapes à suivre pour se conformer à ces mêmes pratiques exemplaires.
  • Les élections de 2019-2020 pour les circonscriptions no 1, no 2 et no 6 sont en cours. Les membres avaient jusqu’au 16 janvier 2020 pour soumettre un dossier de mise en candidature. La période de vote pour les membres de ces circonscriptions prendra fin le 15 avril 2020.

Bon à savoir

  • La présidente du conseil, Stacey Lepine, représente l’Ordre au sein du groupe consultatif intersectoriel pour l’apprentissage des enfants et les services de garde du ministère de l’Éducation. Lors de sa dernière réunion, le groupe a souligné le travail accompli par l’Ordre pour publier la Ligne directrice de pratique : Inclusion des enfants handicapés.
  • En date du 30 septembre 2019, l’Ordre comptait 54 221 membres en règle.
  • Le comité d’entrée en exercice cherche à élaborer une politique sur les attentes relatives aux stages pour accéder à la profession. Cette politique préciserait le nombre d’heures à effectuer dans le cadre d’un stage offert par un établissement d’enseignement postsecondaire.
  • Deux membres du conseil nommées par le gouvernement termineront leur mandat, soit Ann Robichaud-Gagné et Karen Damley. Stacey et le conseil ont exprimé leur gratitude à l’endroit de ces membres pour l’engagement et le dévouement dont elles ont fait preuve tout le temps qu’elles ont siégé au conseil.

«

»