Haut
Discipline_Decisions
Connexions Professional Regulation

Résumé des décisions disciplinaires de juillet

Le comité de discipline traite des questions se rapportant à des allégations de faute professionnelle ou d’incompétence. Quand il conclut à la culpabilité d’un membre, le comité doit publier un résumé de sa décision et de ses motifs dans le bulletin électronique de l’Ordre Connexions, ainsi que sur le site Web de l’Ordre et sur CanLii.

Virginia Wai-Yee Me

ORDONNANCE DU COMITÉ DE DISCIPLINE

Suspension du certificat d’inscription de Virginia Wai-Yee Me (numéro d’inscription 57020) pendant cinq (5) mois.

Certificat d’inscription de la membre assorti de conditions et restrictions, dont une obligation de mentorat.

Versement de 1 000 $ de contribution aux coûts engendrés par les poursuites et les audiences de l’Ordre.

Exposé conjoint des faits : Virginia Wai-Yee Me (la « membre ») était employée comme éducatrice de la petite enfance inscrite au programme parascolaire (le « programme ») à Richmond Hill (Ontario). À une occasion, alors qu’elle et une autre membre du personnel du programme étaient responsables de surveiller un groupe de 18 enfants, un enfant de cinq ans a quitté la pièce sans surveillance. L’enfant a traversé à pied une rue résidentielle achalandée et a été laissé sans surveillance à l’extérieur pendant environ 15 minutes.

L’enfant a été retrouvé en pleurs par un membre de la communauté, qui l’a ramené au programme. La membre n’avait pas remarqué que l’enfant était parti et introuvable pendant la période au cours de laquelle il avait disparu. Elle et l’autre membre du personnel ont été « choquées » lorsqu’elles ont appris que l’enfant avait disparu. Après l’incident, des carillons ont été installés sur les portes des salles de classe. Ils sonnent lorsque les portes s’ouvrent.

Conclusion : La membre a été reconnue coupable de plusieurs fautes professionnelles (Règlement de l’Ontario 223/08), y compris le défaut d’avoir surveillé adéquatement une personne placée sous sa surveillance professionnelle; le défaut de s’être conformée aux normes de la profession; le fait d’avoir adopté une conduite qui pourrait raisonnablement être perçue par les membres comme étant honteuse, déshonorante et contraire aux devoirs de la profession compte tenu des circonstances; et le fait d’avoir adopté une conduite indigne d’un membre.

Sanction : Le sous-comité a enjoint à la registrateure de l’Ordre de suspendre le certificat d’inscription de la membre pendant cinq mois et d’assortir ce dernier de conditions et restrictions, y compris une obligation de mentorat. Par ailleurs, la membre a aussi été condamnée à verser 1 000 $ de contribution aux coûts engendrés par les poursuites et les audiences de l’Ordre.

Dans sa décision, le sous-comité a déclaré ce qui suit : « la membre a coopéré avec l’Ordre et, en acceptant les faits et la sanction proposée, a accepté la responsabilité de sa conduite. Ayant tenu compte de tous ces facteurs, le sous-comité a conclu que la sanction proposée dans la présente cause était appropriée et protégeait l’intérêt public. »

Pour lire la décision complète, cliquez ici.


«

»