Haut
Déclarations de l'Ordre

L’Ordre des éducatrices et des éducateurs de la petite enfance accueille favorablement l’adoption de la Loi pour des écoles sûres et axées sur le soutien

Aujourd’hui, la Loi pour des écoles sûres et axées sur le soutien a été adoptée. Cette loi modifie la Loi sur les éducatrices et les éducateurs de la petite enfance (Loi sur les EPE) afin que tous les mauvais traitements d’ordre sexuel entraînent la révocation obligatoire du certificat d’inscription d’un membre. L’Ordre appuie ce changement, qui démontre que le gouvernement partage notre position de tolérance zéro à l’égard des abus sexuels sur les enfants.  

La grande majorité des 53 000 éducatrices et éducateurs de la petite enfance inscrits de l’Ontario (EPEI) sont des professionnels bienveillants qui respectent les normes déontologiques de la profession et se consacrent au bien-être et au développement holistique des enfants. Il n’y a pas de place dans cette profession pour les personnes qui abusent de cette position de confiance.

Le gouvernement a également promulgué les dispositions de la Loi sur les EPE qui mèneront au financement de la thérapie et de l’aide psychosociale aux enfants victimes de mauvais traitements d’ordre sexuel. L’Ordre appuie la mise en œuvre de ces dispositions et s’y prépare.

Afin de renforcer la sécurité des enfants et d’améliorer le bien-être des EPEI, l’Ordre continue de demander au gouvernement de promulguer des articles de la Loi sur les EPE qui lui permettraient d’obtenir des preuves médicales et des recommandations appropriées dans les cas liés à l’incapacité des membres. Nous avons hâte de continuer à travailler avec le gouvernement pour protéger les enfants et les familles de l’Ontario. 

«

»