Haut
Connexions Service de l’exercice professionnel

Scénario pratique : Communication et collaboration

Voici un court exercice de mise en situation pour améliorer votre communication et votre collaboration avec les enfants et les familles. Il vous faudra environ 15 minutes pour l’effectuer. Voici comment procéder :

  1. Lisez et passez en revue le scénario pratique

Le scénario suivant aborde les difficultés de communication que les EPEI peuvent rencontrer dans leurs relations professionnelles avec les familles et leurs collègues. Le scénario met également en lumière le recours au jugement professionnel pour une EPEI confrontée à un dilemme éthique, à une situation professionnelle ambiguë ou à un milieu de travail complexe.

Barbara est EPEI et travaille dans la profession depuis près de 20 ans. Elle a récemment déménagé d’une communauté rurale à une ville, laissant son poste de longue date dans un centre éducatif. Aujourd’hui, Barbara travaille comme suppléante au sein de plusieurs centres agréés qui accueillent des enfants de divers groupes d’âge. Bien qu’elle se sente dépassée par la taille de la communauté, Barbara est convaincue qu’elle pourra appliquer ses connaissances et ses compétences dans n’importe quel milieu de travail.

Cette semaine, elle travaille dans un centre au sein d’une école. Chaque jour, elle partage son temps entre la salle des bambins et le programme parascolaire. La communication avec le personnel de la salle des bambins est claire et ouverte. Barbara a l’impression de savoir où trouver l’information nécessaire sur les enfants et les familles et, jusqu’à présent, le personnel et les étudiants avec qui elle a travaillé se sont montrés attentifs et réceptifs à ses idées de programmes. Cependant, son expérience au sein du programme parascolaire s’avère différente.

Un jour, en entrant dans la salle des enfants d’âge scolaire, sa collègue lui jette à peine un coup d’œil, lui remet la feuille de présence et s’en va. Barbara tente désespérément d’apprendre le nom des enfants et de s’assurer que les présences sont exactes. Un parent vient chercher son enfant et lui demande des renseignements sur les activités scolaires, l’horaire et les collations hebdomadaires. Barbara lui répond immédiatement qu’elle est la nouvelle suppléante et qu’elle ne peut lui fournir les détails du programme. Le parent a l’air confus et cherche une autre personne à qui parler. La collègue de Barbara est introuvable. Le parent s’en va à la hâte, l’air frustré.

Préoccupée par la conversation et l’information qu’elle n’a pas été en mesure de fournir, Barbara jette un coup d’œil dans la salle pour essayer de trouver l’horaire quotidien et les autres ressources disponibles pour les familles. Tout à coup, en regardant sa feuille de présence elle se rend compte qu’elle ne sait pas si un enfant a été pris en charge. L’un d’entre eux n’est plus dans la salle, et son nom n’a pas été coché sur la feuille de présence.

Elle se remémore les conversations de l’après-midi avec les familles : Quel était le nom de ce nouveau parent? L’enfant qui n’est plus là est-il le sien? Est-elle partie avec l’enfant après cette discussion qu’elles ont eue plus tôt sur le programme?

La collègue de Barbara est finalement de retour dans la salle. « Oui, oui, c’était la maman de Léo. Vous ne lui avez pas demandé qui elle était? Je l’ai vue dans le corridor avec Léo alors qu’ils partaient; c’est bon », déclare-t-elle.

Pour Barbara, ce n’est pas « bon ». Elle se sent complètement perdue dans ce programme. Elle voudrait parler à la superviseure et lui envoie un courriel après son quart de travail.

Le lendemain matin, le superviseur envoie un texto à Barbara pour lui dire qu’ils n’ont pas besoin d’elle pour le reste de la semaine. Barbara se sent confuse, et ses préoccupations ne sont pas résolues. Le parent s’est-il plaint? Ses collègues ont-elles dit quelque chose à son sujet? En fin de compte, comment pourrait-elle être tenue responsable alors qu’elle n’est que suppléante? Pourquoi la superviseure n’a-t-elle pas répondu à son courriel?

  1. Réfléchissez au scénario avec vos collègues puis évaluez la situation et discutez-en.

Consultez la norme IV : Professionnalisme et leadership, et tenez-compte des normes suivantes dans le cadre de votre réflexion et de vos discussions : B.1, B. 4, C.2, C.3, C.6 et C.7.

  • En quoi le récent déménagement et le changement d’emploi de Barbara influent-ils sur sa pratique, sa communication et sa collaboration avec les autres?
  • À quels défis Barbara est-elle confrontée en tant que nouvelle suppléante dans le milieu de travail?
  • En quoi son expérience dans la salle des bambins diffère-t-elle de celle vécue au sein du programme parascolaire?
  • À quel moment la communication entre Barbara, sa collègue et le parent s’est-elle rompue?
  • Qu’est-ce que Barbara aurait dû savoir sur les enfants et le programme parascolaire?
  • Quelles sont les conséquences de ces difficultés de communication?
  • Quelles étaient les responsabilités professionnelles de Barbara, de sa collègue et de la superviseure en matière de partage d’information de communication, de collaboration et afin d’assurer une surveillance professionnelle appropriée?
  • Quelles stratégies Barbara, sa collègue et la superviseure auraient-elles pu utiliser pour éviter les difficultés de communication, pour établir des relations professionnelles et assurer une surveillance appropriée?
  1. Passez à l’action dans votre pratique pour améliorer vos relations professionnelles.

Utilisez les stratégies mises au point pour Barbara dans le cadre de votre communication et de votre collaboration avec les familles et les collègues.

«

»