Haut
Exercice professionnel

Conversation avec une EPEI sur son parcours d’APC

Mélanie Dixon est EPEI à Toronto (Ontario). Elle est directrice du Service de l’exercice professionnel à l’Ordre des éducatrices et des éducateurs de la petite enfance. Mélanie a commencé son cycle du portfolio d’APC en janvier 2018. Voici ses réflexions.

Reconnaître la valeur de l’apprentissage permanent

En tant qu’éducatrices ou éducateurs de la petite enfance, nous reconnaissons l’importance de l’apprentissage continu et de la pratique réflexive. Actuellement, comment perpétuez-vous cette valeur sur les plans personnel et professionnel?

Personnellement, je m’intéresse à la santé et au bien-être. Donc je lis des articles dans les magazines, je suis des spécialistes de la santé dans les médias sociaux et je fais partie d’un groupe de méditation. Je ne planifie pas nécessairement la façon dont je vais poursuivre mon apprentissage et j’ai plutôt tendance à saisir les occasions qui se présentent. De même, j’avais l’habitude de faire mon apprentissage professionnel de cette façon quelque peu aléatoire. Cependant, le fait de passer par le processus d’apprentissage professionnel continu m’a permis de réfléchir de façon plus critique à mes priorités sur le plan professionnel.

Participer à des activités d’APC adaptées à votre façon d’apprendre

Comment avez-vous abordé votre apprentissage professionnel continu?

Lorsque j’ai rempli mon Outil d’auto-évaluation – en quelques semaines –, j’ai réalisé que j’avais déjà des idées des sujets sur lesquels je voulais me concentrer au cours du cycle du portfolio de deux ans. Mes objectifs sont liés à mon travail quotidien. Dans mes fonctions, je ne travaille pas auprès des enfants et des familles, mais je contribue à éclairer les politiques et les pratiques relatives à l’éducation de la petite enfance.

Comme moi, vous pourriez découvrir que vous avez plus de trois champs d’intérêt ou priorités d’apprentissage, et c’est un défi amusant! J’ai réduit mes priorités au leadership, au mentorat et à la prise de décision éthique. Les activités de mon Plan d’apprentissage professionnel sont davantage axées sur la recherche d’informations grâce à la lecture, le partage d’idées et le réseautage. Ces activités sont adaptées à mes objectifs, mais aussi à la façon dont j’aime apprendre.

Documenter votre apprentissage

Comment documentez-vous votre apprentissage?

Je garde mes documents du portfolio en format électronique. Ils sont enregistrés sur mon ordinateur et aussi, par sécurité, sur une clé USB!

« Mon dossier d’APC » contient :

  • Le Guide du cycle du portfolio d’APC
  • Mon portfolio d’APC et ses trois composantes
  • Un dossier pour chacun de mes objectifs, contenant des documents ressources que je lirai ou que j’ai déjà lus, ainsi que des témoignages comme des réflexions sur un webinaire ou des notes prises lors d’un atelier de conférence.

 

 

Avez-vous des conseils à donner?

J’ai découvert que des possibilités et des ressources imprévues pouvaient émerger. Bonus! Mon conseil est d’ajouter l’activité et ses échéances à votre Plan ou, si vous avez terminé une activité non planifiée liée à l’un de vos objectifs, de l’inscrire simplement dans votre Dossier d’apprentissage professionnel.

Au cours de la prochaine année, nous partagerons d’autres expériences et témoignages d’EPEI de la province sur la façon dont ils intègrent l’apprentissage professionnel continu dans leur pratique.

Vous souhaitez nous raconter votre parcours? Envoyez-nous un courriel.

«

»